Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lettres d'automne

Marie, commerçante, entourée d'Henri Mérou et de Nicole Grenouiller.

Marie, commerçante, entourée d'Henri Mérou et de Nicole Grenouiller.

 

AdvertisementPlusieurs commerçants de Moissac ont accepté de participer, à leur manière, au festival littéraire Lettres d’automne. En effet, les vitrines vont recevoir le coup de patte d’un calligraphe, Henri Mérou, qui va inscrire sur chacune une citation d’Albert Camus auquel est consacré le deuxième acte de la vingt-troisième édition de ce festival.

Pour le magasin Les Mille et une nuits, rue de la République, la décoration s’est faite vendredi matin, avec cet extrait: «Les êtres que j’ai aimés ont toujours été meilleurs et plus grands que moi», à la grande satisfaction de Marie et Nicole Grenouiller, présidente de l’association Lire sous ogives. à Moissac, cet événement départemental se manifestera, après l’atelier d’écriture dédié à l’engagement dans l’art (voir notre édition du 16 octobre), par l’exposition «Prenez la parole», à la bibliothèque, enrichie d’une mise en scène de la poésie engagée d’Andrée Chedid, Yannis Ritsos, Claude Nougaro, Edwin Castro, Jacques Brel, entre autres, jusqu’au 7 décembre.

Le 29 novembre, une rencontre-lecture se tiendra au même endroit, en compagnie de Charles Juliet et d’Agnès Spiquel.

La Dépêche du Midi

Tag(s) : #Ils, elles le disent si bien, #Ecritures