Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Montauban. L'écrivain et l'aquarelliste dévoilent les secrets de la ville

Des années de travail pour nous conter Montauban comme si on la découvrait./ Photo DDM, CF

Ils sont amis et partagent une même passion pour l'histoire et l'insolite. Entre anecdotes historiques et aquarelles lumineuses, Guy Astoul et Jean Coladon invitent le lecteur à redécouvrir Montauban tout au long d'un parcours chronologique et intimiste de la bastide. Rencontre avec deux artistes de la mémoire et du présent.

Un travail de longue haleine

Cet ouvrage complet et soigné ne s'est pas fait en un jour… Les deux compères doivent cette idée à Colette Coladon, épouse de Jean. «Le projet a germé il y a 8 ans, un jour où je les avais tous deux à mes côtés. Je leur ai lancé le défi, et en voilà le résultat. Mon ami et mon mari ont réalisé un travail fabuleux» s'exclame celle chez qui a jailli l'étincelle. Plus de 700 jours d'aquarelles plus tard, des semaines de recherches aux archives départementales et de témoignages d'anciennes familles, près de 6 mois de mise en page ont été nécessaires à l'édition de «Montauban flamboyante et rebelle». Les coauteurs ont décidé d'autoéditer leur livre afin «de garder jusqu'au dernier moment un regard sur tout et de pouvoir avoir le dernier mot». Le travail a été si méticuleux et le contenu si riche que cela se comprend…

Chaque brique cache tout un récit

Jean Coladon est l'habile peintre à qui l'on doit les vues imprenables sur notre ville. «Je voulais montrer Montauban telle qu'on ne la voit plus, ou du moins selon des regards que nous ne portons plus sur elle. De nombreux hôtels particuliers sont inaccessibles, souvent ce sont des lieux prestigieux qui sont cachés aux yeux de tous» raconte l'artiste. Il cite pêle-mêle le n° 8 de la place Nationale, la porte jouxtant l'ancien Terres Douces ou le buste dérobé d'Irénée Bonnafous peu avant l'édition du livre… Il est si passionnant de les entendre raconter leur aventure qu'on attend avec impatience la sortie de l'ouvrage. L'Ancien Collège accueillera du 20 au 29 mai une exposition présentant les aquarelles qui illuminent le livre. Il sera ensuite mis à la vente au prix de 48 €.

Claire Faure