Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les loups sont entrés dans la ville…

Chacun le sait, le marché de Moissac n’est pas seulement un lieu haut en couleur grâce aux multiples chalands qui s’y pressent, c’est aussi un espace ou le débat républicain fait rage.

Le marché et ses allées bruissent chaque week-end de discussions sans fin ou les jeunes comme les anciens tentent parfois de repeindre ce monde en de plus éclatantes couleurs. Il y a ainsi les habitués, comme le PCF/FdG présent chaque fois ou en alternance avec d’autres formations de cette mouvance, mais aussi les verts, les socialistes et de temps en temps les UMP locaux. On y voit rarement d’autres partis réputés au pouvoir dans notre département. Ce petit monde là se connait, se côtoie, s’envoie des noms d’oiseaux parfois mais dans l’ensemble apporte sa pierre dans le souci d’un débat respectueux de la république et de ses valeurs. Pour autant, depuis quelques semaines, les loups sont entrés dans la ville (pour paraphraser notre ami Reggiani) avec la présence de sinistres représentants du FHaine venus déverser des torrents d’intolérances et de démagogies à coup de tracts mensongers aux contenus poujadistes (les radars, le chômage, les impôts…). Ainsi, ils étaient 2, puis 3 ces dernières semaines pour se pavaner à 7 ou 8 dans les allées ce dimanche, arborant des mines patibulaires, des cranes rasés, des sourires hautains… Ainsi, surfant sur les difficultés de nos concitoyens, ils osent affirmer dans leurs écrits que leur présidente multi millionnaire a des solutions pour le pays. Elle, qui n’a eu de cesse au parlement européen (comme ses amis ailleurs) de voter avec la droite toutes les lois rétrogrades pour nos acquis sociaux, veut nous faire croire à sa soudaine conversion pour le peuple alors que ses actes démentent son propos. Nous appelons nos concitoyens à ne pas céder à la sirène ultra libérale des Le Pen et consorts qui du haut de leur immense fortune peuvent se payer des tracts en couleurs bleu-blanc-rouge aux contenus méprisant les lois de la république. Nous appelons nos concitoyens à ne pas céder à cette démagogie permanente car au FHaine la seule chose qui est à gauche est l’argent planquée dans les paradis fiscaux. Nous appelons nos concitoyens à ne pas céder et à rappeler à ces messieurs-dames que Moissac n’est pas une ville à vendre, que nous n’acceptons pas qu’ils en fassent leur nouveau terrain de jeux.

Nous y veillerons ensemble parce que nous avons Moissac Au Cœur, et que le Cœur est toujours à gauche !
Lire aussi
Tag(s) : #Mots d'humeur