Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jacqueline Meunier, coprésidente de l'Avica, a ouvert le bal des discours./Photo DDM, Michel Bony
Jacqueline Meunier, coprésidente de l'Avica, a ouvert le bal des discours./Photo DDM, Michel Bony

L'espace République a connu l'effervescence des grands soirs avec le vernissage des œuvres de Jean Coladon, artiste peintre parisien d'origine, installé depuis vingt ans maintenant dans notre Tarn-et-Garonne. De nombreux invités avaient répondu présents du côté de la municipalité mais on a aussi pu remarquer la présence de Raymond-Alexis Jourdain, sous-préfet de Castelsarrasin et grand amateur d'art, venu en voisin.

Jean Coladon est un peintre figuratif qui dessine de nombreuses esquisses jusqu'à une parfaite conception de l'ensemble qu'il reproduit. Le nu féminin est sa grande source d'inspiration, les femmes y sont mises en valeur. Dans les mots de bienvenue de la coprésidente de l'Avica, Jacqueline Meunier a tenu à souligner combien elle appréciait les œuvres présentées et soulignait que chaque toile était différente, ayant sa propre histoire. Jean Coladon a, pour sa part, remercié les nombreuses personnes présentes parmi lesquelles se trouvaient certains de ses modèles !

Ce fut ensuite autour du sous-préfet de prendre la parole pour parler de l'exposition mais aussi de la culture en général qui a aussi sa place dans les territoires ruraux, ce dont il s'est félicité.

L'animation du territoire par la culture

«Je voudrais dire aux élus du département, à Valence-d'Agen singulièrement, mais aussi aux autres, que, depuis que je suis ici, je constate que l'animation du territoire par la culture, quelque soit sa forme, est beaucoup plus intense que celle que nous connaissons dans certaines grandes villes car la densité de population fait qu'effectivement, il ya des événements auxquels ne participent pas autant de personnes. Ici la culture est portée par la population tout entière, il n'y a qu'à voir le nombre de personnes dans cette salle d'exposition. Dans les expositions parisiennes, on ne voit pas les classes enfantines découvrir les galeries ou les expositions dans les musées. La vie culturelle d'un territoire, c'est ce que vous faites ici, je découvre cette culture vivante portée par les élus locaux, par les associations, avec beaucoup de bénévolat, et grâce à cela, le territoire est animé par le haut. Je salue donc à la fois M. Coladon et notre territoire.» Après tous ces mots très chaleureux, il était temps pour tous les invités de faire connaissance avec un buffet des plus copieux qui fut très apprécié et qui permit de faire de nombreux échanges sur cette exposition qui devrait connaître un gros succès.

 

Michel Bony

Tag(s) : #Cultures et copinages